Industrie géospatiale mondiale et surveillance des gaz à effet de serre

  • International
  • Objectif 9: Industrie, innovation et infrastructure
  • Objectif 5: Égalité entre les sexes
  • Objectif 7: Énergie propre et d'un coût abordable
  • Objectif 11: Villes et communautés durables
  • Objectif 13 : Lutte contre les changements climatiques
  • Objectif 17: Partenariats pour la réalisation des objectifs

En bref

Les systèmes de mesures depuis l’espace sont essentiels afin de comprendre le changement climatique, ainsi que les impacts sur la société et l’économie toute entière. Le Conseil mondial de l’industrie géospatiale (WGIC) fournit une cartographie des capacités mondiales d'émissions de gaz à effet de serre depuis l’espace à travers les missions des secteurs publics et privés. Son rapport illustre l’immense potentiel d'analyses pour d’autres paramètres climatiques.

La situation

Comme mentionné par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), la communauté mondiale doit prendre des mesures urgentes et collectives pour atténuer les émissions des gaz à effet de serre, afin de rester dans les limites planétaires, et de limiter le réchauffement climatique en dessous de deux degrés Celsius.

Les données et connaissances sur les émissions mondiales de gaz à effet de serre, ainsi que d’autres paramètres révélateurs du changement climatique deviennent des leviers clés pour soutenir l’élaboration de politiques climatiques nationales et internationales. Les efforts des secteurs public et privés sont essentiels afin de recueillir et de conserver des données exactes et pertinentes.

Afin de faciliter l’action climatique, nous avons besoin d’une compréhension plus complète des capacités actuelles. Les observations de la Terre depuis l’espace, notamment les par satellite, fournissent un moyen, non seulement d’acquérir des données dans des zones géographiques éloignées et difficiles d’accès, mais aussi de fournir des données mondiales cohérentes qui couvrent toutes les zones géographiques. A cet égard, les observations de la Terre sont incroyablement utiles pour surveiller et rendre compte des changements au fil du temps.

Alors que le domaine évolue rapidement grâce à l’avancement des technologies et des innovations en matière de traitement des données, les satellites sont de plus en plus capables de mesurer avec précision les changements à la surface de la Terre dans le temps aussi bien que dans l’espace. Par conséquent, ces données peuvent aider les décideurs politiques à établir des politiques climatiques nationales.

Au cours des dernières décennies, la communauté spatiale a fourni un soutien important. Les gouvernements et les entités publiques ont soutenu la surveillance spatiale en lançant et en finançant des missions satellitaires pour recueillir des données de référence. Grâce au libre accès à ces données, les universités, les gouvernements et de nombreuses entreprises ont fourni des évaluations essentielles à l’ensemble de la communauté.

Dans le cadre de l’évolution des données spatiales, le secteur privé joue un rôle de plus en plus important. De nombreuses missions sont actuellement en cours de développement, ce qui stimulera davantage l’innovation et les nouvelles découvertes dans le domaine.

Pour bénéficier de l’augmentation rapide des capacités de surveillance spatiale, les gouvernements et le secteur privé doivent se concentrer sur l’innovation, le financement et, plus important encore, la collaboration et le partage de données et de connaissances.

Action et impact

Le Conseil mondial de l’industrie géospatiale (WGIC), axé sur le changement climatique, a travaillé sur un rapport de recherche sur le gaz à effet de serre (« Greenhouse gas Monitoring from Space: A mapping of capabilities across public, private and hybrid missions »). Ce rapport a été entrepris conjointement par le Groupe sur les observations de la Terre (GEO), WattTime et WGIC.

Le rapport représente le premier effort systématique pour évaluer les missions satellitaires actuelles et à venir pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre afin d’atteindre l’objectif de température mondiale inférieure à deux degrés Celsius.

La base de données sur les capacités de surveillance des gaz à effet de serre depuis l’espace a identifié un total de 32 missions et instruments satellitaires pertinents en orbite et en développement fournis par des entités publiques, privées et à but non lucratif. Ces missions contribueront aux inventaires nationaux de gaz à effet de serre. Plusieurs messages clés ont émergé du dialogue.

Premièrement, aucun pays, organisation ou secteur ne peut, à lui seul, relever de manière adéquate les défis du changement climatique. Nous devons travailler ensemble de manière coordonnée pour atténuer les effets du changement climatique.

Deuxièmement, au cours des dernières décennies, les agences spatiales du secteur public ont fait d’énormes progrès dans l’observation des gaz à effet de serre depuis l’espace. Nous voyons maintenant le secteur privé apporter des capacités d’observation supplémentaires, ainsi que l’émergence de missions hybrides évoluant à partir de partenariats public-privé et de philanthropies - qui doivent toutes être communiquées, approuvées et élargies si nous voulons, en tant que communauté mondiale, faire progresser l’action climatique.

Bien qu’il soit important de reconnaître que les observations depuis le sol continueront de jouer un rôle essentiel dans les études climatiques, les observations spatiales sont le seul moyen réaliste d’acquérir une vision cohérente à l’échelle mondiale.

Les 30 membres de WGIC sont des entreprises privées du monde entier qui élargissent de plus en plus leurs solutions pour l’action climatique.

Alors que WGIC ne se finance que par le biais d’adhésions (aucun don n’est possible), l’ONG a besoin de votre soutien pour faire connaître ses actions climatiques: développer des partenariats de collaboration et permettre l’échange de connaissances géospatiales pour faire des progrès significatifs pour notre planète et l’humanité toute entière.

video : https://www.youtube.com/watch?v=dWMD_p-9oMo

Partenaires : GEO, WattTime, WGIC, ITU, ISO, UN Statistic Division, Open Geospatial Consortium, WFEO, European Agency for Space Programme, BuildingSMART Int

Gestion des Cookies




Le respect de votre vie privée est notre priorité. Afin d’améliorer ses services, ConnectAID utilise des cookies pour vous offrir une navigation optimale, mesurer l’audience et optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux comme le partage de contenu. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de protection des données.

Paramétrer les cookies J’accepte