Aide aux enfants et familles face au corona virus

  • Burkina Faso
  • Objectif 3: Bonne santé et bien-être
  • Objectif 1: Pas de pauvreté
  • Objectif 2: Faim « zéro »
  • Objectif 6: Eau propre et assainissement
  • Objectif 10: Réduction des inégalités
  • Objectif 17: Partenariats pour la réalisation des objectifs

Déduction d’impôt possible dans les pays suivants : Suisse

Partenaires : ISS West Africa, Basale Stimulation®, Humanité et Inclusion

Description

Pendant la crise du COVID-19, ce projet social protège les enfants déplacés à l'intérieur du Burkina Faso, ainsi que leurs familles et les enfants handicapés vivant en institut ou orphelinat. Nous fournissons un soutien social et financier essentiel pour maintenir ces enfants dans un environnement familial sûr, cela tout au long de la pandémie.

En bref

En période de crise du COVID-19, le projet protège les enfants déplacés à l'intérieur du Burkina Faso, ainsi que leurs familles et les enfants handicapés vivant en établissements résidentiels. Il fournit un soutien social et financier essentiel pour maintenir ces enfants dans un environnement familial sûr, cela tout au long de la pandémie.

La situation

La pandémie du corona virus met à rude épreuve les systèmes de santé du pays, eux mêmes déjà fragiles, y compris les services pour l’enfance et le bien-être socio-économique des communautés. Alors que notre travail se concentrait auparavant sur le soutien aux enfants porteurs de handicap dans des établissements de soins, nous avons décidé, en réponse à la situation actuelle, d'adapter notre travail pour inclure d'autres groupes communautaires qui sont les plus exposés au nouveau virus.

Le Burkina Faso est confronté au double impact du COVID-19 : une menace sérieuse pour la santé de la population et pour la stabilité économique, ainsi qu'un ralentissement majeur et sur le long terme de la lutte contre la pauvreté. La situation au Burkina est particulièrement grave, amplifiée par la menace de violents groupes terroristes et milices dans les régions du nord du pays. Au cours des douze derniers mois, plus de 765 000 personnes ont été déplacées à l'intérieur du pays pour échapper aux massacres et attaques brutales liés au conflit civil. De nombreuses familles déplacées s’installent dans des villes comme Ouagadougou, où elles n'ont souvent pas d'autre choix que de vivre dans des zones densément peuplées, dans des conditions de logement précaires et avec peu ou pas d'accès aux installations sanitaires adéquates ni à de l'eau potable. Elles y sont confrontées à une vulnérabilité extrême et à un risque accru de contracter le COVID.

En raison des mesures de confinement strictes prises par le gouvernement, de nombreuses familles risquent également de perdre leurs sources de revenus. Cette perte de stabilité économique a comme conséquence le fait que de nombreux enfants sont inutilement placés en institution, car leurs familles ne peuvent plus subvenir à leurs besoins. Même si la séparation n'a pas lieu, les enfants sont toujours fortement touchés, en particulier ceux issus de familles déplacées à l'intérieur du pays. A mesure que les réglementations en matière de confinement se poursuivent, les difficultés financières et l'isolement entraînent des niveaux de stress élevés. Cette réalité expose entre autres les enfants à des risques de violence domestique. Les écoles et les services communautaires étant fermés, ils n'ont nulle part où aller.

La pandémie du coronavirus est en train de devenir une crise des droits de l'enfant au Burkina Faso. Il est essentiel que nous agissions rapidement pour qu'aucun enfant ou famille ne soit laissé seul face à ce fardeau.

Action et impact

Avant la pandémie, notre organisation menait des programmes de protection des personnes déplacées à l'intérieur du pays (en particulier les enfants) et des enfants handicapés vivant en institut. Les effets de cette pandémie seront les plus préjudiciables particulièrement pour ces deux groupes de personnes, du fait qu’ils sont déjà confrontés à de graves problèmes nutritionnels, sanitaires, humanitaires, éducatifs et économiques.

Nous pensons que la prise en charge des conséquences multiples du COVID-19 devrait commencer par les enfants et leurs familles. C'est pourquoi nous nous mobilisons dans toute la province du Kadiogo pour fournir des services essentiels d'assainissement, de nutrition, de soins de santé et de soutien social aux familles et aux communautés les plus à risque du pays. Notre réponse immédiate et nos activités de sensibilisation permettront de venir en aide à environ 922 enfants et 714 adultes à Ouagadougou et aux environs.

Notre action de proximité auprès des familles déplacées à l'intérieur du pays consiste à fournir à 100 familles des kits d'urgence contenant des denrées alimentaires essentielles, des produits d'hygiène (savons et désinfectants), des équipements de protection, des documents d'information et un crédit téléphonique pour maintenir le contact avec leurs proches. Nous mettons également en place un soutien financier et social ciblé pour aider les familles à trouver des activités génératrices de revenus. Un autre service essentiel visant à maintenir une unité familiale est de donner accès à des services de conseil à ceux qui subissent entre autres un stress psychologique et social. La clé du succès de nos activités est la sensibilisation des familles afin qu'elles comprennent comment se protéger au mieux contre le virus et soient au courant de la situation.

Répondre aux besoins des enfants placés en institution, en particulier ceux qui sont handicapés, nécessite un soutien spécial. C'est pourquoi nous fournissons aux établissements de soins résidentiels des paquets nutritionnels appropriés (y compris du lait pour les nourrissons) et nous renforçons la capacité des travailleurs sociaux.

Grâce à une éducation et des outils ciblés, nous espérons renforcer les capacités des enfants ainsi que du personnel à répondre au virus tout en promouvant les systèmes de soutien existants. Nous fournissons également des produits d’hygiène indispensables et des masques afin de garantir la protection des enfants et du personnel contre la COVID.

Avec la crise multisectorielle engendrée par le corona virus, les Etats et autres donateurs institutionnels sont en train de revoir à la baisse leurs engagements financiers. Les services indispensables et ressources pour la population viennent donc à manquer. C'est déjà le cas au Burkina Faso, où les besoins augmentent et où les risques se multiplient chaque jour. Rejoignez-nous pour vous assurer que les familles vulnérables et leurs enfants reçoivent le soutien dont ils ont besoin pour traverser cette pandémie.

Gestion des Cookies




Le respect de votre vie privée est notre priorité. Afin d’améliorer ses services, ConnectAID utilise des cookies pour vous offrir une navigation optimale, mesurer l’audience et optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux comme le partage de contenu. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de protection des données.

Paramétrer les cookies J’accepte